Chargement Évènements
Crédit photo : Sasha Paula
L

Spectacles

  • OCTOBRE
  • 19 ven. | 20H30
  • 20 sam. | 20H30
  • 21 dim. | 16H00
  • 26 ven. | 20H30
  • 27 sam. | 20H30
  • 28 dim. | 16H00

Durée : 01h40

Tarif de 14 à 16€
  • Plein tarif : 16€
  • Tarif réduit demandeurs emploi : 14 €

L’Alouette

Jean Anouilh

Production : ANTIBEA Comédie d'Antibes

Mise en scène : Cédric Garoyan

Distribution : Astrid Rousseau, Marine Desmet, Nathalie Le Cann, Veronique Le Gratiet, Emilien Genet, Lionel Rière, Jérémy Mériaux, Nathalie Poncer, Sébastien Le Roy, Bernard Félisi, Siméon Polfliet, Aurélia Morini

Navigation Évènement

Une partie de l’œuvre de Jean Anouilh est construite sur l’opposition du noir et du rose. Le noir, c’est l’angoisse d’exister, le sens de la malédiction du passé, l’obsession du destin et de la mort. Le rose, c’est la fantaisie libératrice, la pureté de l’enfance, la poésie et le rêve. Après la guerre, il crée avec l’Alouette (1953) une Jeanne d’Arc plus rose que noire, toute naturelle comme un chant d’oiseau.
Cependant la complexité d’un tel personnage est difficile à atteindre. Chacun possède en lui « sa » Jeanne. Mettre en scène un tel mythe demandait donc une exploration constante et jamais figée. La troupe d’Antibéa a pris ce personnage à bras-le-corps pour explorer chacune de ses facettes.
Jeanne d’Arc dans l’Alouette apparaît, en quelque sorte, comme le double d’Antigone. Elle dit « non », non pas à la vie, mais à toute concession. Tous les personnages d’Anouilh sont en quête du bonheur, mais ils refusent les compromissions et toute forme de bonheur qui en résulterait. Leur idéal ne peut s’affirmer que dans l’héroïsme ou la sagesse, ce qui est inconciliable avec le monde contemporain. Le sens du sacrifice de Jeanne est un hymne à la vie. Le texte d’Anouilh explore la nature humaine, ses contradictions et sa fragilité.

Les personnages de l’Alouette sont sans cesse en construction/déconstruction face aux spectateurs. Les comédiens d’Antibéa ont tenté, par une création perpétuelle, de mettre en valeur Jeanne, le personnage le plus (é)mouvant de notre Histoire, le plus mystérieux aussi. Jeanne ne serait-elle pas, au bout du compte, une partie de chacun d’entre nous ? Jeanne est un personnage que l’on n’atteint pas. Alors nous avons voulu, modestement, l’approcher dans sa diversité.